Yoga traditionnel : les différentes postures pour gagner en efficacité

Le yoga fait partie des approches corps-esprit relativement récentes dans le paysage occidental, mais qui est déjà répandu dans les pays asiatiques, notamment en Inde depuis plusieurs générations. Connu pour une pratique permettant de renforcer le corps tout en améliorant la souplesse, il est également associé à une recherche spirituelle et philosophique. Mais qui dit Yoga, dit des postures spécifiques. Au fait, quelles postures privilégier pour tirer pleinement profit de vos séances ?

Le « Surya namaskar »

Si vous êtes un grand fan de Yoga, vous savez pertinemment que chaque séance débute par cette posture, le « Surya namaskar », que l’on appelle également la salutation au soleil. Effectivement, dans les salles de sport notamment dédiées à ce type d’exercice comme My Club, la séance doit commencer par cette posture.

Il s’agit d’un excellent échauffement qui est composé de 12 positions différentes de la colonne vertébrale. Débutante ou avancée, la salutation au soleil est bénéfique pour toutes les classes d’âges du fait qu’elle permet au corps de gagner en souplesse rapidement, mais aussi d’aider l’esprit à se concentrer pour l’exercice.

La savasana : Une relaxation profonde

Vous l’ignorez peut-être, mais notre état physique et état mental sont intimement liés. Quand les muscles sont relâchés, le mental sera détendu aussi. Justement, la posture savasana vise à une relaxation correcte qui rafraîchit le système. Souvent appelée « le cadavre », cette position est en quelque sorte un précurseur de la méditation pour la bonne raison qu’elle permet de bannir l’agitation du corps et de l’esprit.

Dans cette séance, vous serez emmené à vous abandonner totalement à la respiration. Au fur et à mesure que vous appréciez la relaxation, vous constaterez plusieurs changements comme : la disparition de stress, le ralentissement de la respiration et le pouls et autres.

Tadasana ou la montagne : un alignement correct

Dans le cadre de Yoga traditionnel, la Tadasana est une posture à absolument privilégier. Debout, complètement immobile, laissez-vous vous reposer totalement sur vos pieds fermement ancrés sur le sol. Dans cette posture, trouver l’alignement correct est le but.

Simple au premier abord, la Tadasana est beaucoup plus cruciale que les exercices qui semblent compliqués. Ainsi dans votre position, veillez à bien placer votre bassin dans les postures debout. Il doit être aligné à l’axe vertical. Dans cette séance, les chevilles, les genoux et les hanches vont vous aider. Ils doivent chacun permettre l’ajustement de la posture.

La Padmasana : la méditation

On parle désormais de la méditation en bonne et due forme, connue sous nom d’origine la Padmasana. Il s’agit d’un exercice qui vise à retrouver le calme et la concentration profonde. Ce que vous devez faire : rester assis, les jambes en tailleur.

Si possible, les pieds sont idéalement posés sur les cuisses. Tenez vos bras relâchés, mais tendus avec les mains déposés sur les genoux. Gardez vos pouces pincés en « Chin mudra » et les paumes vers le ciel. Dans votre méditation, vous libérez vos stress pour laisser place à une relaxation profonde.